Récré Tennis

Montréal choisit comme ville « projet pilote  des  grandes métropoles canadiennes  » dans le cadre du programme  Récré Tennis Rogers

Nous aimerions  partager avec vous les fruits de l’analyse après 3 années d’expérience. Il est évident que les résultats que nous avons présentés, sont dûs à plusieurs facteurs, laissez moi vous en décrire quelques uns.

En premier lieu

La collaboration étroite entre les trois  instances de tennis soit Tennis Montréal l’association régionale, Tennis Québec et Tennis Canada nous permet d’assurer un suivi constant, d’échanger les informations et surtout de résoudre rapidement les problèmes étant donné que nous logeons à la même adresse ce qui accélère le processus, nous n’avons qu’à aller frapper à la porte d’à côté ou en face.

Les réalités sont...

Tous savent très bien que dans les plus petites villes, les gens se connaissent tous et que lorsqu’un nouveau programme se présente à eux, rapidement quelques citoyens, prennent en mains la responsabilité de développer celui-ci. Très souvent ces mêmes personnes siègent sur plusieurs comités dans le milieu communautaire et ainsi utilisent tous leurs contacts afin de réaliser de très grands et beaux projets.

Il est évident que nous ne pouvons procéder de la même manière dans les grandes métropoles. À Montréal par exemple, les institutions telles que La Commission Scolaire, Québec en forme, la Ville de Montréal et la FADOQ, ne  peuvent faire affaire avec des individus. La demande étant beaucoup trop grande. Ils signent alors des protocoles d’ententes avec l’association régionale uniquement, ce qui permet à nos collectivités de profiter de ces conventions.

De part l’étendu du territoire montréalais, la ville l’a divisé en arrondissements, nous avons choisit sept régions parmi les 19 proposées.

En conséquence

Il est certain qu’une personne seule ne peut  organiser, structurer et programmer un projet d’une telle envergure. Suite à l’acceptation des collectivités, nous avons recruté 7 champions qui ont accepté de développer dans leur quartier le projet Récré Tennis Rogers. Puis 3 autres se sont ajoutés soit : Rosemont, Ahuntsic et DDO pour les 3 prochaines années.    

Étant donné la structure mise en place, il a aussi fallu créer un nouveau pallier soit celui de Super Championne, qui a comme rôle de former les champions,  de superviser et d’appuyer ceux-ci dans leur rôle respectif. Ainsi officier à titre de personne intermédiaire entre les champions et les partenaires communs.

Un des facteurs déterminant dans la réalisation est que nous avons mis en place une base commune dans les choix  d’activités pour  les 7 projets communautaires, soit  un programme dans les écoles avec Québec en Forme et la Commission Scolaire, puis pour  les adultes débutants  celui de  Tennis Plus Banque Nationale et les 50 ans et plus, avec la collaboration de la FADOQ pour rejoindre cette clientèle dans les résidences de personne âgées et finalement les jeunes dans les parcs, l’été. Chaque collectivité à son propre caractère étant donné que Montréal est une ville multi ethnique et très diversifiée. Nous avons ajouté ensuite quelques projets spécifiques aux grandes activités principales.

En conclusion

Nous croyons que le seul moyen de pouvoir réaliser et réussir à mettre à terme ce beau projet est de travailler en équipe sur des structures communes et solides. Ainsi tous pourront bénéficier des expériences de l’équipe.

Pour les projets futurs; il est recommander d’ajouter  une seule collectivité par année, ainsi il sera possible de consolider celles déjà existantes et de développer la nouvelle avec succès en prenant  soin de bien choisir les nouvelles personnes qui s’ajouterons à l’équipe et qui s’impliqueront dans leur collectivité et ce sans pression

Merci d’avoir pis le temps de lire cet article et nous espérons que notre expérience inspirera d’autres grandes villes du Canada à ce joindre à la grande famille de RÉCRÉ TENNIS ROGERS.